Comment diagnostiquer une infection urinaire ?

0 comments By

Les infections urinaires sont très courantes et touchent aussi bien les femmes que les hommes, les enfants que les adultes. Néanmoins, les femmes sont plus sujettes à cette maladie. Par ailleurs, les infections urinaires sont souvent récidivantes.

Qu’est-ce qui cause les infections urinaires ?

Les infections urinaires peuvent se présenter en plusieurs types, dont l’infection urinaire basse lorsqu’elle touche la vessie et l’infection urinaire haute lorsqu’elle touche les reins. L’infection urinaire est le plus souvent causée par des bactéries, dont la plus courante est l’Escherichia coli ou E.coli. Les bactéries proviennent souvent de la flore rectale ou vaginale. La flore constituée de bactéries, de champignons et de virus ont pour fonction de protéger l’organisme. Mais, quand il y a un déséquilibre entre eux, cela peut provoquer une infection urinaire. Ces bactéries sont également censées rester au niveau de la flore vaginale. Lorsqu’elles remontent l’urètre pour parvenir à la vessie ou aux reins, cela déclenche une infection. Les femmes sont plus atteintes par l’infection à cause de leurs urètres plus courts que chez les hommes. Les infections urinaires sont favorisées par les relations sexuelles, les spermicides, les traitements anticancéreux, les troubles hormonaux, la constipation et la stagnation des urines dans la vessie.

Les symptômes de l’infection urinaire

L’infection urinaire se présente par les signes suivants :
– une envie fréquente d’uriner avec une très faible quantité d’urine,
– une douleur ou sensation de brûlure lors de la miction,
– des urines troubles ou malodorantes, etc.
Quoi qu’il en soit, il faut diagnostiquer les infections urinaires avec une bandelette urinaire. Elle a l’avantage d’être utilisable à domicile. Vous recueillez un peu d’urine dans un récipient et y plongez la bandelette très brièvement. La réaction est lisible au bout de deux minutes environ. Les carrés vont changer ou non de couleur et vous pouvez interpréter le résultat grâce à une gamme colorimétrique. Ce qui permet de relever la présence des substances comme les estérases leucocytaires et les nitrites dans les urines. S’il s’agit d’infection urinaire, il ne faut pas plus de 24h pour se procurer de la céfixime sans ordonnance. Ce médicament aide à traiter l’infection.

Related Posts

Stress, burnout : réclamez votre droit à la déconnexion !

À l’heure actuelle, l’hyperconnexion touche la majorité des entreprises. En...

Comment ne pas se mettre rapidement en colère ?

La colère est un sentiment naturel à l’homme. Cependant, chacun...

3 conseils pour apprendre à dire NON

Beaucoup de gens tombent dans le piège et acceptent tout...

Leave Your Comment

Theme Settings